Trousse FA LA LA- troisième étape- le biais

23 juin 2012
Tags: ,

Si vous êtes arrivés jusque là, vous avez fait le plus gros du travail. Ce soir, on confectionne le biais. Il vous faut environ 1 mètre de biais  de 3,5cm de large, donc nous allons partir d’un carré de 22 cm de côté. Couper le long d’une diagonale du carré.

couper une diagonale du carréPoser endroit contre endroit les deux triangles obtenus  en suivant le schéma. Attention au sens de vos rayures si vous en avez

poser endroit contre endroitPiquer et repasser coutures ouvertes.ouvrir la coutureMarquer les lignes de la largeur des bandes de biais ( 3,5 cm ici) sur l’envers en prenant soin de ne pas déformer le tissu.

les lignes sont distantes de 3,5cm
les lignes sont distantes de 3,5cm

Replier endroit contre endroit en décalant les lignes d’un cran. Vérifier que les lignes sont continues avant de coudre.

les lignes doivent être continues
les lignes doivent être continues

Coudre et repasser coutures ouvertes. On obtient un tube. Avec des ciseaux couper le le long de la bande continue.Votre biais est terminé.

DSC02188.resized

votre biais terminé

votre biais terminé

Pliez votre biais en deux et couper. Plier à nouveau chaque moitié et marquez le milieu.

Poser le milieu de votre biais sur le milieu de la partie arrondie de la pochette endroit contre endroit , répartir le biais de part et d’autre du milieu,  épinglez et piquez à la machine ( ou coudre à la main)

DSC02289.resized

Retourner sur l’envers, épinglez  et coudre à points invisibles.

retourner, épingler et coudre

retourner, épingler et coudre

Faire de même de l’autre côté. Ne couper pas l’excès de biais pour le moment.

Ce sera tout pour aujourd’hui. ce serait bien de me dire où vous en êtes….

2 commentaires pour “Trousse FA LA LA- troisième étape- le biais”

  1. Ben moi, j’ en suis à l’ étape d’ avant…
    Faut que je m’ y remette!

  2. Chacune son rythme. Nous avons enfin eu les bonnes fermetures éclair et je termine ma deuxième pochette, celle avec les tissus japonais que tu reconnaîtras…

Laisser un commentaire