Le Canigou

12 septembre 2013
Tags: ,

Au programme de notre  semaine dans les Pyrénées , l’ascension du Pic du Canigou.

Première partie de notre périple, la montée  en voitures jusqu’au col del Forn à 705 m d’altitude.col del Forn

Arrivés là, nous quittons notre voiture et nous partons à 6 avec le « partner » de notre ami, trois devant et trois derrière  mais comme c’est une camionnette prévue pour les déménagements, pas de siège à l’arrière rien que des matelas et les sacs à dos de tout le monde!A l'arrière du partner

Voici le programme de réjouissances, nous sommes  avertis! Âmes sensibles s’abstenir, mais pour ceux qui ne craignent pas , des paysages époustouflants , des a-pics vertigineux. Par contre la piste est en très mauvais état , des rochers qui pointent, des ravinements,  des creux et des bosses à n’en plus finir , bref  nous avons été un peu ( beaucoup) secoués à l’arrière.

Il reste 18,6 km à faire

Il reste 18,6 km à faire

Une bonne heure pour faire cette piste….On se gare , on se prépare , on charge les sacs à dos et on monte vers le refuge des Cordalets qui sera le départ de notre balade.DSC04393.resized

le refuge des Cordalets

le refuge des Cordalets

Ce refuge se trouve à 2150 m  d’altitude, il en reste 634 m à parcourir puisque le Pic du Canigou culmine à 2784 m. C’est le plus haut sommet des Pyrénées orientales.

Sur le panneau indicateur on annonce 1h 45 min de montée, nous en mettrons bien plus !

Sur le début du chemin nous sommes entourés de rhododendrons, ça doit être magnifique lorsqu’ils sont en fleurs!DSC04414.resizedLe temps étant un peu couvert les photos ne rendent pas la beauté des paysages. mais on commence à voir notre objectifDSC04415.resized

La partie sommitale semble très  raide  mais on verra sur place.

Un grand groupe de marcheurs descendent de la montagne et on distingue mieux le chemin d’approche. N’hésitez pas à agrandir la photo pour mieux voir.DSC04429.resizedLa raideur se confirme mais j’avance toujours….par contre je mets un pied devant l’autre et je regarde où je marche. Ce n’est pas le moment de se casser la figure dans cette partie. J’avoue que j’ai été tentée d’abandonner mais j’ai tenu bon. C’est la faute à Gérard qui nous prédisait une dernière partie très difficile! Normal il n’a pas suivi le chemin… ( mais c’était dur quand même, c’est là que je regrette d’avoir pris autant  de kg qu’il faut que je soulève à chaque pas))

Et voilà le sommet!

Et voilà le sommet!

Enfin arrivés!  Maintenant, il va falloir tout redescendre …

Dernière photo souvenir!DSC04451.resizedJe vous mets un lien vers une vidéo qui relate le même parcours vu par d’autres personnes mais plus tôt dans la saison.

http://www.youtube.com/watch?v=jI0zldRM7ZM

3 commentaires pour “Le Canigou”

  1. Ça doit être à cause de tout ça que je préfère les horizons maritimes…

  2. Bravo, l’effort paie! Même si par moments c’est difficile, la vue « d’en haut » fait oublier les efforts.
    Je pense aussi qu’il faut penser au poids de chaque objet que l’on met dans le sac à dos quand il s’agit de le porter sur une longue durée!

  3. Minimal le paquetage du sac à dos puisqu’on partait pour une petite balade ( eau et repas léger). Heureusement que j’avais quand même la trousse de secours car le copain est tombé et s’est ouvert la jambe. Comme il prend des anticoagulants j’ai fait un bandage compressif et le soir au retour il est passé aux urgences et on lui a fait des points de suture.

Laisser un commentaire